Productivité

MoSCoW : une méthode qui a bon oeil !

Temps de lecture : 2 minutes

Dans la gestion de projet, prioriser les étapes de réalisation s’avère primordial ! S’il existe plusieurs méthodes souvent déployées, celle dite MosSCoW est d’une efficacité redoutable.

Origine et application

Inventée par Dai Cregg, la méthode MoSCoW permet d’organiser les tâches à accomplir en déterminant leur degré d’importance. Simple, rapide et intuitive, voici comment la mettre en place :

Le M  de Must (doit) : cette étape est vitale, nécessaire.
Sans elle le produit n’est pas utilisable.

Exemple : payer son panier.

Le S de  Should (devrait) : cette étape est essentielle.
Sans cette fonctionnalité je déçois ma cible.

Exemple : la possibilité de choisir différents modes de livraison.

Le C de Could (pourrait) : cette étape est “surprenante”.
Avec cette fonctionnalité, j’offre une expérience au dessus des attentes de mon utilisateur.

Exemple : Des ventes flashs sur le site.

Le W de Won’t (ne doit pas) : cette étape n’apporte pas plus de satisfaction utilisateur.
En ajoutant cette fonctionnalité je perds mon utilisateur et ne lui apporte aucune valeur ajoutée.

Exemple : l’ancestral compteur de visiteur.

L’astuce mnémotechnique

Comme vous pouvez le constater, l’acronyme MoSCoW, n’est pas tout à fait respecté. En effet, les deux “o” ont été ajouté pour aider notre cerveau à retenir le nom de la méthode. Plus facile de retenir le nom d’une capitale européenne qu’un MSCW cryptique. Malin !

Pourquoi Monsieur Guiz la recommande

Chez Monsieur Guiz, nous apprécions particulièrement cette méthode pour établir un ordre de priorité des User Stories lors d’un premier exercice de story mapping.

N’hésitez pas à réagir à cet article en nous laissant un commentaire 🙂

Article qui pourrait vous intéresser

Découvrir la méthode SMART et son application !

About Anaïs

1 Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.