Agilité

L’interruption, ennemi de la productivité avec la Loi Carlson

Temps de lecture : 2 minutes

Un coup de téléphone, une alerte de messagerie instantanée, une question posée par un collègue : les interruptions pendant votre temps de travail sont multiples et peuvent nuire à votre productivité. C’est la Loi de Carlson qui le dit. Petit décryptage de cette Loi du temps et nos tips pour ne pas la subir.

La Loi de Carlson

« Un travail réalisé en continu prend moins de temps et d’énergie que lorsqu’il est réalisé en plusieurs fois. » 

Derrière cette « Loi des séquences homogènes » se trouve l’économiste suédois Sune Carlson, dont les recherches ont permis de constater dans les années 50 que les cadres étaient interrompus toutes les 20 minutes. De nos jours, ce temps serait passé à 12 minutes. Conséquences : perte d’efficacité, augmentation des erreurs, procrastination…

En effet, le cerveau humain a toujours besoin d’un certain temps, entre 5 à 7 min, pour revenir à l’état de concentration initial, après avoir été sollicité. Cette perte de temps peut être aussi source de démotivation pour le salarié quand le travail n’avance pas. Un risque d’autant plus grand lorsque la Loi de Carlson est cumulée avec la Loi des 80/20.

Nos conseils et nos outils pour fuir les interruptions

Préférez des tâches découpées en sous tâches et si possible de même nature quand vous avez besoin de vous atteler à un sujet. Timeboxez vous en utilisant des méthodes comme Pomodoro et ne traitez qu’une seule tâche à la fois.

Avant de commencer votre travail, identifiez les « voleurs de temps » et faites en sorte de ne plus vous y confrontez. Désactivez les notifications qui peuvent solliciter votre attention : mails, téléphone, SMS, applications, messagerie instantanée…
 
Un gain de productivité avéré, testé et approuvé par l’équipe de Monsieur Guiz !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *